Aller au contenu principal

Du parking durable au “mobility hub” : trois approches d’éco-conception des infrastructures de mobilité

Dans un contexte de densification et de gestion raisonnée des matières premières, nos infrastructures urbaines deviennent de plus en plus évolutives et réversibles. C’est un des principes de l’économie circulaire, et les questions du stationnement et de la propriété des véhicules n’échappent pas à cette tendance forte, heureusement pour la qualité de vie de tou(te)s.

Concevoir un parking durable

Conscients depuis plusieurs années de la nécessité de concevoir des infrastructures de mobilité tournées vers l’avenir, nous avions adopté une démarche d’éco-conception pour le parking de l’hôpital de Genk. Sur le campus du Gasthuisberg (UZ Leuven), le parking souterrain d’environ 50.000 m² a été conçu pour permettre la surconstruction de quatre bâtiments de typologie variée. Pour le projet du site Eandis à Malines, lauréat d’un concours ambitieux en 2018, nous avons proposé un “mobility hub” évolutif.

Pour la conception du parking de l’hôpital de Genk (Ziekenhuis Oost-Limburg), nous avons adopté une démarche durable visant à réduire drastiquement l’empreinte environnementale de l’infrastructure. Dans cette optique, l’optimisation des portées structurelles (7,5 x 17 m) a permis une mise en œuvre économe des matériaux et offre une grande flexibilité d’aménagement. Nous avons combiné cela avec le choix de matériaux recyclables pour la façade légère, composée de tôles d’aluminium perforées. La grande rigidité des tôles, qui présentent chacune trois plis de largeur variables, permet de les fixer uniquement en partie haute et basse, évitant l’ajout supplémentaire d’une structure de support.

L’ensemble offre une esthétique résolument contemporaine grâce à la peau extérieure qui reflète la lumière de façon dynamique. De plus, grâce à la volumétrie et à l’orientation réfléchie de la structure, un ensemble de panneaux photovoltaïque a été intégré en toiture. L’installation, d’une surface de 6.000 m², produit jusqu’à 470,89 kWp, et alimente entre autres des points de recharge pour véhicules électriques prévus en abondance. Grâce aux talus végétalisés du côté nord au revêtement perméable du niveau inférieur, l’infiltration des eaux pluviales est maximisée. Les hauteurs d’étages sont également réfléchies pour accueillir à terme d’autres fonctions. Enfin, nous avons prêté attention particulière à la préservation de la biodiversité en intégrant des dispositifs de protection des oiseaux et des insectes : sur la façade est se trouvent une vingtaine d’abris pour petits oiseaux, et sur la paroi orienté au sud nous avons intégré des « hôtels à insectes ».

 

Parking de l'hôpital de Genk (ZOL)

Anticiper les futures (sur)constructions

Les réserves foncières ne sont pas illimitées et la gestion durable de l’espace urbain nécessite une densification raisonnée. Dans cette optique, l’une des pistes consiste à créer des parkings souterrains capables d’accueillir tout type de développement immobilier futur, dans des conditions de sécurité et de flexibilité optimales. Ceci nécessite une bonne anticipation des contraintes et des opportunités dès les premières esquisses de l’infrastructure de support.

Pour répondre aux besoins de restructuration et d’extension du campus hospitalier du Gasthuisberg (UZ Leuven), nous avons conçu un vaste parking souterrain de 1.500 places sur lequel quatre bâtiments distincts ont été surconstruits. Le campus, réorganisé depuis 2002 selon la logique du réseau urbain composé d’îlots bâtis reliés par des espaces publics, comporte des bâtiments aux fonction variées – hébergement, administration, activités médico-techniques, etc. Pour supporter ces différentes typologies, le parking d’une surface de plus de 50.000 m² adopte une structure en béton post-contraint offrant une grande flexibilité (absence de poutres) et une portance optimale. La structure d’apparence légère et les espaces aérés sont parachevés d’un revêtement coloré et de luminaires contemporains.

Redessiner un campus hospitalier, une collaboration à long terme

Case Study - UZL GASTHUISBERG

Redessiner un campus hospitalier, une collaboration à long terme

Parking du projet mixte Kop van Kessel-Lo

Du parking au “mobility hub”

Pour le projet d’infrastructure sur le site Eandis à Malines, lauréat en 2018 d’un concours réalisé en association avec POLO-architects et Vogt Landscape architects, nous avons proposé une tour de stationnement multifonctionnelle conçue dans une approche contextuelle et tournée vers le futur. L’infrastructure propose un modèle de parking “réversible” qui pourra être adapté ou réaffecté suivant les évolutions technologiques et programmatiques des prochaines années : véhicules partagés, automatisation des transports, voire même transformation de certains plateaux en bureaux.

Plus qu’un parking, le projet constitue un véritable “mobility hub” au cœur de Malines, soutenant la mobilité durable et la qualité de vie urbaine dans un esprit d’économie circulaire. La structure expressive disposera d’une toiture végétalisée accessible et d’un parvis public en lien visuel avec le cœur historique de la ville. Les premiers aménagements de ce projet emblématique comprendront des surfaces de bureaux, un commerce local et des places de stationnement pour 537 voitures et 110 vélos.

Une nouvelle réalisation emblématique réfléchie pour une zone urbaine stratégique

Case Study - KVKL

Une nouvelle réalisation emblématique réfléchie pour une zone urbaine stratégique

Decouvrez d’autres perspectives

toutes nos perspectives
Retourner à la page d’accueil Aller au menu principal

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible.

En savoir plus › ok