Aller au contenu principal

Le Nouveau Monde du Travail (NWoW)

La démarche de “Nouveau Monde du Travail” implique une transformation en profondeur des entreprises. L’architecture est un élément essentiel de cette transition. Elle doit s’inscrire dans cette logique pour accompagner et matérialiser le concept.

Vivre le Nouveau Monde du Travail au quotidien

Tom a rejoint le bureau en cours de matinée. Auparavant, il a consacré deux heures de homeworking à répondre à des mails urgents. Dès son arrivée, il s’installe au bar de l’étage pour prendre un café et en profiter pour consulter sur l’écran tactile le programme des réunions du jour. En passant, son collègue du département communication lui demande de prévoir un moment dans la journée pour discuter de la future campagne de promotion. Ils conviennent d’un rendez-vous dans une salle audio-visuelle et confirment la réservation sur le réseau.

Tom est maintenant installé à un de ses postes de travail préférés, près d’une grande fenêtre avec vue sur le plan d’eau. Par chance, la place était libre. De temps en temps, il se lève et rejoint une alcôve d’isolement pour donner des coups de fil sans déranger ses collègues. Deux d’entre eux ont commencé une réunion informelle autour de la grande table en bois et Tom ne souhaite pas ajouter sa voix à la conversation en cours.

L’après-midi touche à sa fin. Avant de rejoindre la salle de sport pour quelques exercices, Tom s’est isolé dans la bibliothèque. Il met la dernière main à son rapport de fin d’année, exercice important qui exige un maximum de concentration. La bibliothèque est presque déserte et l’ambiance feutrée convient parfaitement à ce travail qui clôture une semaine chargée mais productive.

Bricks, bytes, behaviour & branding

Pour se déployer pleinement, le concept du Nouveau Monde du Travail doit s’appliquer à toutes les composantes de l’entreprise. Cela signifie que la conception spatiale des lieux ne prend tout son sens que si elle s’accompagne d’un changement des comportements, d’une mutation de l’organisation, d’une dématérialisation maximale de l’information et d’une montée en puissance de la communication au sein des équipes mais aussi vers le monde extérieur. Cette transformation est résumée dans le slogan des 4B : « bricks, bytes, behavior and branding ».

Le nouveau siège social d’ORES, premier opérateur de réseaux d’électricité et de gaz naturel de Wallonie, illustre bien cette évolution structurelle d’une entreprise vers le Nouveau Monde du Travail. Une vaste campagne d’information et de formation impliquant l’ensemble du personnel a été menée en amont du projet pour définir de nouvelles pratiques au sein de l’entreprise. Parallèlement, les réseaux et les outils informatiques ont été repensés pour offrir plus de flexibilité et de mobilité. Tous les services ont été impliqués dans le processus de questionnement pour aboutir au projet fédérateur d’aujourd’hui.

Quand le développement durable et le nouveau monde du travail inspirent l’architecture

Case Study - ORES

Quand le développement durable et le nouveau monde du travail inspirent l’architecture

L’architecture doit encourager la transition

Pour matérialiser cette transformation, il est essentiel que l’architecture soutienne et matérialise les concepts issus de la démarche collaborative. Nous avons conçu le nouveau siège d’ORES dans cet esprit. Le décloisonnement des services favorise la collaboration. Le nomadisme est généralisé de sorte que la plupart des postes de travail sont libres d’attribution. La spécialisation des postes de travail remplace la standardisation et les espaces de réunion multiples et différenciés encouragent le travail en équipe. Des alcôves d’isolement sont associées aux open spaces pour des tâches qui demandent de la confidentialité. Pour le bien-être des travailleurs, des lieux de convivialité comme la salle de sport, la bibliothèque ou le restaurant sont intégrés au sein des espaces de travail.

L’architecture et les réseaux techniques soutiennent la flexibilité des espaces. La lumière naturelle est omniprésente et chacun peut s’installer à l’endroit qui lui convient le mieux. L’espace de travail devient un lieu de parcours et d’échanges, un espace dynamique et ouvert.

Nous avons exploré cette thématique dans d’autres projets. Le Centre Administratif de la Ville d’Uccle répond à un objectif similaire à celui d’ORES : optimiser le service au citoyen en rapatriant les activités en un lieu unique, ouvert et fluide. Le siège de la Rawbank à Kinshasa (RDC) illustre quant à lui une démarche qui privilégie une flexibilité maximale des plateaux grâce à une modularité tridimensionnelle de l’aménagement et des techniques.

Comment transformer un immeuble désaffecté en une institution publique vibrante et performante ?

Case Study - PROJET U

Comment transformer un immeuble désaffecté en une institution publique vibrante et performante ?

Decouvrez d’autres perspectives

toutes nos perspectives
Retourner à la page d’accueil Aller au menu principal

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible.

En savoir plus › ok