Aller au contenu principal

Le patient au cœur de notre approche

La prise en charge des pathologies liées au cancer est souvent lourde pour le patient et ses proches. Il est donc primordial de créer des lieux d’accueil chaleureux et réconfortants. C’est pourquoi, pour le nouveau Centre Intégré d’Oncologie du CHU de Liège, nous avons imaginé un bâtiment largement ouvert sur la nature : de quoi offrir au patient des échappées visuelles et des espaces apaisants.

Dans le pôle intégré, nous avons organisé et structuré les plateaux afin de baigner de lumière naturelle les espaces de séjour destinés aux patients et au personnel, notamment dans les services médico-techniques lourds comme la radiothérapie, souvent située en sous-sol. La lumière naturelle s’invite donc au cœur du projet et plonge jusqu’aux niveaux inférieurs grâce aux patios creusés dans le volume du bâtiment.

Principe des patios : lumière naturelle et échappées visuelles

S’inscrire harmonieusement dans un site remarquable

Le site du Sart Tilman présente un caractère architectural et paysager remarquable. Pour s’inscrire respectueusement dans ce contexte, nous avons mené un travail approfondi d’intégration du bâti et des abords dans le site naturel. Les plantations et les espaces verts assurent la continuité avec l’environnement végétal. Nous avons privilégié les talus végétalisés pour assurer la stabilité du bâtiment et des nouvelles voiries. La végétation s’invitera aussi sur les toits, créant de véritables « façades vertes » horizontales, visibles depuis les différents espaces du bâtiment.

Nous avons favorisé la mobilité douce grâce à un nouveau piétonnier longeant la voirie qui contourne le site. Le cadre boisé autour du bâtiment pourra, à terme, accueillir les patients en quête de nature et de calme.

« La prise en charge des pathologies liées au cancer est souvent lourde pour le patient et ses proches. Il est donc primordial de créer des lieux d’accueil chaleureux et réconfortants. »

Martin Monnart ir. architect, partner
Salle d'attente

Des matériaux durables et respectueux du bâti existant

Le béton architectonique de ton gris clair de la façade rappelle le béton apparent privilégié dans le projet initial de l’architecte Charles Vandenhove. Les grandes baies en vitrage clair « basse émissivité » offrent de larges ouvertures sur le paysage tout en assurant des performances énergétiques contemporaines. Notre volonté d’utiliser des matériaux naturels et recyclables a aussi motivé le choix du bois en façade, assurant l’intégration du bâti dans le paysage naturel. Se jouant de la lumière, le bardage offre un entretien aisé et une stabilité d’apparence grâce à sa composition particulière.

Nous avons également décliné le bois apparent à l’intérieur du bâtiment, au travers du mobilier spécifiquement conçu pour le projet ou encore des portes et plafonds, participant à l’ambiance saine et apaisante du lieu. Nous avons privilégié les palettes sobres et lumineuses dans les espaces intérieurs, misant principalement sur les tons clairs.

Galerie d’images

Ils ont donné vie à ce projet

Martin Monnart

civil engineer architect partner

+ 32 (0)2 486 74 60 mmonnart@archipelago.be
  • Mousa Mourabit
  • Erik Cooremans
  • Charlotte Leonardon
  • Jérome Galy
Toute l’équipe
d’archipelago

Découvrez d’autres case studies

Concevoir un hôpital fondé sur une approche immobilière durable

Case Study - ZMK

Concevoir un hôpital fondé sur une approche immobilière durable

Comment repenser un hôpital urbain selon les principes durables de l’économie circulaire ?

Case Study - BRACOPS

Comment repenser un hôpital urbain selon les principes durables de l’économie circulaire ?

Tous les
cases studies
Retourner à la page d’accueil Aller au menu principal

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible.

En savoir plus › ok