Aller au contenu principal

Une architecture évolutive et réversible

L’hôpital Joseph Bracops jouit d’une situation unique, ancrée dans un paysage urbain mais pourtant bordée d’espaces verts remarquables. C’est pour préserver la qualité de cet environnement que nous avons décidé de densifier et structurer le bâti, plutôt que d’investir plus encore le site avec de nouvelles infrastructures.

Dans cette même optique, nous avons voulu intégrer au projet la création d’un parvis public et d’un nouveau jardin partagé, afin de renforcer davantage la proximité entre les habitants et leur hôpital. Le masterplan du nouvel hôpital fait d’ailleurs écho à la réflexion urbanistique à l’origine des cités-jardins voisines : la structure des espaces verts et le bâti sont réfléchis de manière simultanée et indissociable. La qualité et la proximité de ces espaces verts reflètent l’approche salutogénique de l’hôpital urbain de demain, plaçant le bien-être des patients et du personnel au cœur du projet.

Intégration des espaces végétaux et minéraux dans le masterplan

Une distribution stratégique tournée vers le futur

Le principe de distribution du site, articulé intégralement autour du niveau public au rez-de-chaussée, laisse le champ libre aux futurs développements. Nous avons pensé les nouveaux bâtiments hospitaliers par pôles et sur un modèle-type adopté pour la polyclinique : le bâtiment réversible. Chaque bâtiment jouira d’un accès individuel depuis l’agora publique, permettant d’ajouter ou de soustraire des pôles à l’ensemble durant la reconstruction phasée du site hospitalier. Il sera donc possible d’élargir ou de réduire l’infrastructure hospitalière, mais aussi de réaffecter certaines parties hors du cadre hospitalier, sans mettre en péril le principe de distribution stratégique mis en place pour l’hôpital.

Concevoir un hôpital fondé sur une approche immobilière durable

Case Study - ZMK

Concevoir un hôpital fondé sur une approche immobilière durable

Principe de réversibilité de la polyclinique
Principe de préfabrication modulaire du bloc médico-technique

Architecture circulaire et performance-based design

Pour rendre la nouvelle polyclinique évolutive et réversible, nous avons soigneusement étudié les caractéristiques structurelles, techniques et spatiales des espaces modulables dans l’éventualité d’une réaffectation future. Nous avons également adopté un démarche d’optimisation des flux de matières et d’énergies, suivant les principes fondamentaux de l’économie circulaire. Cette démarche se traduit notamment dans le choix de matériaux locaux à faible empreinte environnementale, dans la conception d’une enveloppe préfabriquée ou encore dans les orientations techniques privilégiant les énergies gratuites et renouvelables.

La préfabrication modulaire hors site du nouveau bloc-opératoire permettra d’accélérer les travaux, tout en réduisant les flux de matières et les nuisances sur site. C’est dans le contexte de ces parties médico-techniques lourdes de l’infrastructure que la préfabrication modulaire offrira sa plus haute valeur ajoutée.

Les nouveaux bâtiments, compacts, combinent optimisations fonctionnelles (distances réduites) et une grande flexibilité (plateaux modulables). Leur conception, pensée selon une démarche de performance-based design, nous a permis de mettre en lumière, dès les premières esquisses, certains facteurs essentiels comme l’apport en lumière naturelle afin de fournir un environnement idéal pour les patients et le personnel.

“Résolument tourné vers le futur, le nouvel hôpital Bracops se veut un exemple vertueux d’infrastructure urbaine durable, conçue en intégrant les principes de l’économie circulaire dès la genèse du projet.”

Laurent Grisay ir. architect, executive partner
Coupe dans la nouvelle polyclinique

Une institution publique aux bras ouverts

Les espaces verts glissent sous le bâtiment de polyclinique, créant un passage et un lien entre les espaces minéraux (parvis) et végétaux (jardin), qui se rejoignent là où se trouve la nouvelle entrée principale de l’hôpital. Un patio offre à l’espace d’accueil un large flux de lumière naturelle et prolonge l’espace vert au contact des espaces intérieurs. Le hall abrite une cafétéria ouverte sur le jardin, incarnant le lien social avec le quartier que l’institution souhaite placer au cœur de sa démarche.

Nous envisageons l’urbanité du site hospitalier comme une opportunité unique d’accueillir des fonctions et activités sociales au cœur même de l’hôpital. Une démarche qui permet de présenter l’hôpital non plus comme un lieu où les patients ne font que passer et séjourner, mais comme une nouvelle facette de leur quartier pleinement intégrée dans son tissu urbain. Ainsi « désacralisée », l’entrée dans l’institution hospitalière se fait plus naturellement et la transition vers les espaces médicaux est adoucie, ce qui contribue à intégrer davantage les malades dans la société.

Galerie d’images

Découvrez d’autres case studies

Centré sur le patient, connecté à la nature

Case Study - CIO UNILAB

Centré sur le patient, connecté à la nature

Comment faire d’un grand hôpital un agréable voisin ?

Case Study - CHWAPI

Comment faire d’un grand hôpital un agréable voisin ?

Tous les
cases studies
Retourner à la page d’accueil Aller au menu principal

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible.

En savoir plus › ok