Aller au contenu principal

Réaffecter avec respect

En 2014, plutôt que de construire une nouvelle infrastructure, la commune d’Uccle fait l’acquisition de l’immeuble « Fabricom », un complexe des années 70 désaffecté. L’ensemble de bâtiments, témoin de son époque, présentait de réelles qualités architecturales au cœur d’un espace végétal remarquable. Le défi majeur du projet ? Transformer une infrastructure conçue pour une fonction privée afin d’y accueillir une administration ouverte, en préservant son patrimoine.

D’abord, nous avons requalifié les abords privés en parc public. L’entrée historique située sur la rue Gatti de Gamond semblait fort confidentielle et peu ouverte vers le public. Nous avons donc imaginé une nouvelle entrée, installée dans le parc sur le front de la rue de Stalle. Pour faciliter les interactions entre agents publics et citoyens, nous avons créé un « espace citoyen » au fond du parc d’entrée. Véritable lieu dédié au citoyen dans l’édifice, il permet d’accéder à chaque étage et à l’ensemble des services de la maison communale.

Plan d'un étage type

Inviter à la rencontre

L’espace citoyen canalise l’ensemble des flux publics face au parc, garantissant la sécurisation de la maison communale. Nous avons par ailleurs séparé les flux du personnel et du public, à l’exception du rez-de-chaussée entièrement accessible aux visiteurs. Toujours dans cette volonté d’ouverture vers le public, une partie du bâtiment reste accessible hors des heures d’ouverture : l’espace citoyen, les lieux d’accueil et de convivialité et les grandes salles de conférence en toiture sont indépendantes du fonctionnement de la maison communale.

Nous avons imaginé des espaces de bureaux flexibles et totalement modulables pour répondre aux besoins changeants d’une administration en constante évolution. Certains lieux plus pérennes comme la cafétéria ou les espaces de convivialité permettent d’ancrer le projet dans la durée. Nous avons accordé une importance particulière à la qualité des espaces de circulation, toujours liés au parc et baignés de lumière naturelle, afin qu’ils deviennent des lieux de rencontres informelles.

Entrée dans le parc et espace citoyen

Économie circulaire et transformation durable

Dès la genèse du projet, nous avons posé nos choix conceptuels à travers le prisme de l’économie circulaire. Nous avons tenu compte des dimensions sociales et patrimoniales, mais aussi des économies d’énergie et des performances environnementales. Nous avons donc mené une étude approfondie afin de d’identifier des éléments que l’on pouvait réutiliser. De quoi réduire drastiquement les dépenses énergétiques, tout en préservant l’expression de la façade en béton architectonique porteur. Des solutions techniques innovantes ont également été proposées : nous mènerons notamment un projet pilote en collaboration avec Vivaqua, consistant à puiser l’énergie dans les eaux usées du réseau d’égout pour chauffer et refroidir le bâtiment (riothermie).

Le Projet U crée un signal fort dès l’entrée de la ville et apporte une diversité rafraîchissante au quartier. Reconnu comme un exemple remarquable de reconversion urbaine durable par le jury du prix be.exemplary en 2017, le projet est la preuve qu’il est possible de rénover de manière économique, qualitative et performante un édifice monofonctionnel des années 60/70 à Bruxelles. Un patrimoine actuellement trop souvent démoli ou transformé avec trop peu d’égard.

« Le projet est la preuve qu’il est possible de rénover un édifice monofonctionnel des années 60/70 à Bruxelles. Face aux démolitions ou transformations brutales d’un patrimoine aux qualités souvent sous-estimées, une autre voie est possible. »

Jean-Sébastien Mouthuy ir. architect, design director

Galerie d’images

Ils ont donné vie à ce projet

Leticia Huerta Prieto

civil engineer architect

+ 32 (0)2 486 74 45 lhuertaprieto@archipelago.be
  • Jean-Sébastien Mouthuy
  • Gilles Goffin
  • Jean-Christophe Degroof
Toute l’équipe
d’archipelago

Découvrez d’autres case studies

Réinvestir le centre-ville en transformant un édifice patrimonial en une institution contemporaine et ouverte.

Case Study - CERA

Réinvestir le centre-ville en transformant un édifice patrimonial en une institution contemporaine et ouverte.

Quand le développement durable et le nouveau monde du travail inspirent l’architecture

Case Study - ORES

Quand le développement durable et le nouveau monde du travail inspirent l’architecture

Tous les
cases studies
Retourner à la page d’accueil Aller au menu principal

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible.

En savoir plus › ok