Aller au contenu principal

Entre patrimoine et modernité au cœur de Leuven

Le projet de siège social pour Cera intègre deux monuments historiques classés qui ont été entièrement restaurés : un hôtel de maître du XVIIIe siècle et un immeuble de style néogothique dit « bâtiment Helleputte », érigé en 1913 pour héberger le siège de la Volksbank van Leuven (Banque populaire de Louvain). Nous y avons ajouté un troisième bâtiment d’angle flambant neuf et ouvert sur deux axes piétonniers, pour marquer l’identité contemporaine du complexe. Fruit d’une collaboration stimulante avec les architectes Robbrecht & Daem et le Studio Roma, le nouveau siège social se veut un trait d’union entre histoire et modernité, projetant un haut niveau d’ambition dans le respect du patrimoine existant.

Le rythme des baies et le matériau de façade choisis pour l’extension (un grès blanc-gris lumineux dit « Comblanchien ») rappellent subtilement les bâtiments historiques voisins. L’identité contemporaine de l’ensemble, en parfaite harmonie avec son ancrage historique, fait écho à la fonction sociale de Cera, qui avait à cœur d’ouvrir sa collection d’art au public. Célébrant l’histoire du lieu, le projet intègre l’un des deux coffres forts d’origine de la Volksbank, qui a pu être préservé et réintégré dans l’espace d’exposition.

Niveau d'entrée accessible au public
Espace d'exposition

Des espaces lumineux et ouverts sur la ville

Le rez-de-chaussée de l’extension est en grande partie vitré et accueille aujourd’hui le public en toute transparence, en contraste avec les bâtiments des siècles passés. Une relation forte est créée entre les espaces intérieurs semi-publics, exposant la collection d’art, et la végétation des patios intérieurs. Nous avons imaginé un véritable parcours scénographique entre les différents espaces intérieurs et extérieurs qui invite les visiteurs et le personnel à déambuler dans l’esprit d’une « balade en ville ».

Les étages supérieurs du nouveau bâtiment accueillent les fonctions administratives et les 75 collaborateurs du siège de Cera. Sur la façade, le parement de pierre ajouré ouvre des vues depuis les bureaux sur le centre-ville. Le revêtement de toiture constitué de lamelles en bois recouvertes de zinc permet à la lumière d’entrer par les claustras. Outre son parking souterrain, nous avons doté le complexe d’un abris vélos encourageant la mobilité douce, partie intégrante du paysage urbain louvaniste.

Des principes de restauration durable

Nous avons accordé une attention toute particulière à l’isolation de l’enveloppe des bâtiments pour en réduire les consommations énergétiques, notamment grâce à la combinaison de systèmes passif et dynamique pour fournir une protection solaire optimale, ou encore par l’optimisation de l’apport de lumière naturelle. Si chacun des bâtiments a nécessité des solutions techniques sur-mesure au vu du contexte patrimonial, nous avons appliqué un principe général d’approvisionnement énergétique durable via une pompe à chaleur avec stockage d’énergie souterrain.

Nous avons intégré avec soin des techniques contemporaines aux bâtiments historiques, tout en en respectant leur esthétique originelle. La pulsion d’air frais dans les anciens salons se fait par exemple par les cheminées en pierre naturelle, à travers des grilles en fonte. Pour les finitions intérieures, nous avons opté pour l’authenticité des matériaux. La combinaison du bois et du béton apparent offre un mélange de matières chaudes et durables. L’ajout de revêtements absorbants au sol et aux murs garantit une acoustique intérieure optimale, en phase avec les standards contemporains.

« L’identité contemporaine de l’ensemble, en parfaite harmonie avec son ancrage historique, fait écho à la fonction sociale de Cera qui avait à coeur d’ouvrir sa collection d’art au public. »

Kris Loix architect, executive partner

Galerie d’images

Découvrez d’autres case studies

Quand le développement durable et le nouveau monde du travail inspirent l’architecture

Case Study - ORES

Quand le développement durable et le nouveau monde du travail inspirent l’architecture

Comment transformer un immeuble désaffecté en une institution publique vibrante et performante ?

Case Study - PROJET U

Comment transformer un immeuble désaffecté en une institution publique vibrante et performante ?

Tous les
cases studies
Retourner à la page d’accueil Aller au menu principal

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible.

En savoir plus › ok