Aller au contenu principal

Guérir au contact de la nature

Situé dans la plus grande province de Belgique mais aussi la moins peuplée, le nouvel hôpital fait face au village d’Houdemont en bordure de l’autoroute E411, sur le versant ensoleillé de la Rulles, la rivière qui s’écoule en contrebas. Toutes les chambres bénéficient d’une vue sur la vallée, à l’écart de l’autoroute. La nature environnante est pleinement intégrée au processus de guérison : un verger, des prairies fleuries, des étangs de récolte des eaux, des jardins thérapeutiques, un parcours santé. La nature s’invite aussi dans les patios qui agrémentent les bâtiments pour que chacun, patient, visiteur ou membre du personnel, garde un contact avec le ciel et la lumière naturelle.

Visuellement, l’hôpital présente une morphologie à dominante horizontale et étagée dans le relief. La déclivité du terrain est mise à profit pour installer deux niveaux d’accès bien différenciés entre le public et les services de support. Un matériau unique compose les façades extérieures, un métal brillant et clair, décliné avec des nuances de texture et de rythme selon les bâtiments. De loin, l’ensemble se confond parfaitement dans le paysage et parait très cohérent avant de dévoiler ses spécificités au fur et à mesure que l’on se rapproche.

Un modèle agile et respectueux de l'environnement

L’hôpital est divisé en quatre pôles d’activités reliés entre eux par une galerie centrale. Les services d’intervention et de diagnostic constituent le cœur technique de l’hôpital. Ils sont en lien direct avec, d’une part, le pôle ambulatoire des hôpitaux de jour, en plein développement, et d’autre part les ailes d’hospitalisation et de consultations. Un quatrième bâtiment indépendant abrite les activités de support et de logistique. Chacun bâtiment est conçu selon les spécificités du pôle et bénéficie d’une autonomie fonctionnelle et technique. L’hôpital forme ainsi une structure ouverte qui peut évoluer et continuer de grandir. A l’avenir, chacun des pôles pourra s’étendre en toute indépendance.

Sur le plan environnemental, tout est mis en œuvre pour minimiser l’empreinte écologique du projet sans négliger la qualité de vie au sein de l’hôpital. Les panneaux solaires associés à la géothermie et à la cogénération assureront une autonomie énergétique proche du standard passif (objectif nZEB). Actuellement dévolu à des cultures intensives, le site présente une biodiversité relativement faible. Le projet vise à recréer des zones naturelles autour du bâtiment pour promouvoir la régénération de la biodiversité – prairies de fauche et zones humides pour la faune sauvage – et privilégier les circuits courts – vergers et zones de maraîchage pour la consommation locale. L’omniprésence de la lumière naturelle, la gestion raisonnée des eaux, l’utilisation de matériaux sains, la mise en place de liaisons douces avec les villages voisins contribueront également à inscrire l’hôpital dans une démarche inclusive et respectueuse de l’environnement.

« Sur le plan environnemental, tout est mis en œuvre pour minimiser l’empreinte écologique du projet sans négliger la qualité de vie au sein de l’hôpital. »

Roland Roquiny ir. architect

Un nouvel hôpital 'Covid-proof' capable de s'adapter aux crises

Face à l’émergence de la Covid-19, nous avons pu démontrer que les concepts mis en œuvre dans le nouvel hôpital sont particulièrement bien adaptés à la gestion d’une crise sanitaire. L’autonomie des bâtiments, la multiplication des ascenseurs, la séparation des circulations entre les patients et le personnel, l’organisation des services en filières compartimentées, l’automatisation de la logistique sont autant de facteurs qui minimisent les risques et facilitent le confinement. En cas de pic saisonnier ou de crise, la capacité d’accueil totale de l’hôpital pourra être portée de 660 à 720 lits et places : sans ajouter de chambres, nous avons intégré à l’hôpital la possibilité de faire évoluer le nombre de lits à la demande.

Elément essentiel pour réduire le stress et tenir le coup durant les périodes de tension, la qualité de vie des patients et des soignants au sein de l’hôpital a fait l’objet de toute notre attention. La conception des espaces s’est inscrite dans une démarche collaborative de co-construction qui a réuni les représentants de l’ensemble des services au sein de groupes de travail. Le résultat est un concept de « look and feel » axé sur le confort et une grande lisibilité des espaces. La simplicité de la rue publique qui relie tous les pôles et le contact régulier avec les jardins facilitent la déambulation du public au sein de l’hôpital. Séjours et salles d’attente forment de véritables salons au sein des unités de soins et des services ambulatoires tandis qu’un vaste espace de repos et de décompression, la « maison du personnel » est mis à la disposition des professionnels de la santé au centre de l’hôpital.

Présentation avant-projet

Vidéo - approche expérientielle

Parcours virtuel à travers l’hôpital.

Présentation avant-projet

Vidéo - approche programmatique et fonctionnelle

Organisation des services et liens fonctionnels.

Galerie d’images

Découvrez d’autres case studies

Centré sur le patient, connecté à la nature

Case Study - CIO UNILAB

Centré sur le patient, connecté à la nature

Comment repenser un hôpital urbain selon les principes durables de l’économie circulaire ?
BRACOPS

Case Study - BRACOPS

Comment repenser un hôpital urbain selon les principes durables de l’économie circulaire ?

Tous les
cases studies
Retourner à la page d’accueil Aller au menu principal

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible.

En savoir plus › ok